Sophie Coroller

, plasticienne

Biographie

Sophie Coroller a étudié les arts graphiques à paris. Elle a abandonné le dessin en 1990 et invente depuis lors, dans son atelier de Bourgogne, des "figures" (aux deux sens qu'a ce mot en géométrie plane et dans la danse), où l'espace est engendré par la répétition d'un même motif à deux dimensions et de ses transformés par une variété de symétries planes.
On pourrait dire que Sophie Coroller fait des mathématiques sans le savoir, comme Monsieur Jourdain ou encore comme Faraday dont Maxwell disait qu'il était mathématicien sans avoir appris les mathématiques.
Françoise Balibar

La science prise en elle-même comme connaissance se trouve dans la même situation que l'art que l'on veut faire parfois aussi passer pour une sorte de connaissance: tous deux sont fictifs, alors que le jeu est factif et que la technique est effective.
R.Queneau, Bords, Hermann, 1983, p.126

Biography

Sophie Coroller studied graphic arts in Paris. After a period devoted to drawing, she gave it up in 1990. She then moved to a small village in Burgundy. In her studio there, she creates what might be called "figures",
in the geometrical sense of the word as well as with the meaning the word has in ballet dancing. In these figures, space is created through repetition of a same two-dimensional pattern, either identically or after transformation by one of its symmetries. In a way, Sophie Coroller is a mathematician although she was never trained as such--much in the way James Clerk Maxwell used to say that Faraday was a mathematician without having learned mathematics.
Françoise Balibar


Principales expositions :
FRANCE
1992 : Exposition personnelle. Galerie 9 Paris.
           Exposition de groupe "Jeunes et grands". Grand Palais. Paris
1999 : Exposition de groupe. Galerie Romagny. Paris
2000 : Exposition de groupe. Galerie Romagny. Paris
           Exposition personnelle. "RECTITUDES". Galerie Romagny. Paris
2001 : Exposition de groupe. Galerie Romagny. Paris
2003 : Exposition personnelle. Design by O. Paris
2005 : Salon des Réalités Nouvelles. Paris
2006 : Salon des Réalités Nouvelles. Paris
           Chapelle Saint Etienne. Beaune
2008 : Exposition personnelle. Galerie des Chailloux. Saint Boil
2012 : Musée de Mâcon. Exposition conjointe avec JM Gasquet
           Exposition personnelle Galerie Taïss. Paris
           Foire d'art contemporain Art-O.Clock. Stand galerie Taïss. Paris
2013 : Art Paris. Galerie Taïss. Paris
           «Le livre ouvert de l’art contemporain», Galerie Taïss. Paris
           Installation. Chapelle des Ferrands. Joigny
2016 : Exposition «Géométries variables». Collection de la Praye. Fareins
           Exposition «Collection partagée», Musée Hébert. La Tronche
2017 : Exposition collective «Sculpteurs, sculptures». Galerie Bruno Mory.
           Besanceuil
2018 : 11ème Symposium de Sculpture. Résidence d’artiste :
           production d’une sculpture monumentale.
           ArtChépy. Domaine de Saint-Jean de Chépy
           Exposition collective «Dessin». Galerie Bruno Mory. Besanceuil

USA
1994-2000 : Expositions groupe. Exposition personnelle.
                    Schmidt dean gallery, Philadelphia

SINGAPOUR
1995 : Exposition de groupe. Galerie CINCADA. Singapour

SUISSE
2013 : Art Basel. Stand Fanal.

Collection permanente
Sculpture présente dans la collection permanente du Musée des Ursulines, Mâcon
Bibliographie
« Catalogue», édité par le Musée des Ursulines, Mâcon
« Le livre ouvert de l’art contemporain », catalogue édité par la Galerie Taïss. Paris
« Les mathématiques hors d’elles-mêmes », couverture de la Revue du collège international de philosophie. La Rue Descartes
« deux ateliers en regard (s) », DVD.
« Collection partagée », catalogue édité par le Musée Hébert. La Tronche
« Sculpteurs, sculptures », catalogue édité par la galerie Bruno Mory. Besanceuil

Sophie Coroller © 2018  I

  crédits